waves of devotion

waves of devotion ✓✍🏻 ;₎₎ un p’tit je ne sais quoi © coco
i feel as if I'm a fragment from a film
where you've couldn't wait anymore
too frightened to not lose the longing
in semantic stuff of my sins piled up
by your focused eyes in a lens' image

i feel as if I'm a split of not if but when
the sea's foam and the deep blue beads
of your sidereal sign will stir fondness
with the waves of devotion of all I am
treasured and felt in your corps et âme
✓✍🏻 ;₎₎
un p’tit je ne sais quoi © coco
Françoiz Breut │  Rone • Georgia

«je n'ai pas attendu
les jours de canicule
pour sentir nos corps qui brûlent
nos langues en feu, mon prince, mon dieu
j'entends nos membres qui crépitent
du feu de la dynamite

chaque jour, je guette l'apothéose
j'ai faim et soif de bien des choses
je t'effleurerai jusqu'à l'usure
mains ondoyantes sur nos fourrures
je vois tes veines qui palpitent
un fleuve invisible s'agite
dans l'alcôve s'imbriquent
tous nos fluides magnétiques
les péchés s'accumulent
et nos corps s'entremêlent

je te palpe, tu te donnes
autour de nous, tout nous échappe
nos démons bouillent on se dilate
le pouls rapide, nos yeux clignotent
au dessus des parcelles de peau
qu'on examine les yeux mi-clos
dix mille secousses au crépuscule
en vagues soyeuses nous inondent
j'entends nos cellules qui frémissent
nos vies en un éclair s’éclipsent, s’éclipsent

je n'ai pas attendu
les jours de canicule
pour sentir nos corps qui brûlent
nos langues en feu, mon prince, mon dieu
j'entends nos membres qui crépitent
du feu de la dynamite»

bunch of emotions organized in words

what's sealed there, it's felt here deeply